Hasselblad inaugure la technologie CMOS sur le moyen format avec le H5D-50c

0
129
hasselblad-H5D

Hasselblad vient d’annoncer une mise à jour de son moyen format H5D, la version H5D-50c, qui intègre pour la première fois dans un appareil moyen format un capteur CMOS, ici un capteur d’une définition de 50 mégapixels. Ce premier pas en dehors du territoire des ces CCD, qui étaient jusqu’à présent la norme sur le marché des moyens formats, pourrait bien fixer une nouvelle tendance sur ce segment. Les atouts sont naturellement, comme nous les avons connus sur les reflex numériques, la possibilité d’accéder aux hautes sensibilités, pour utiliser des valeurs ISO élevées et des vitesses d’obturation elles aussi plus élevé qu’auparavant.

Selon le communiqué de presse de la marque, l’implémentation d’un capteur CMOS dans le H5D-50c ne seraient que la première d’une série d’innovations que le fabricant s’apprête à dérouler dans les mois qui viennent.

Dans l’actualité chez Hasselblad, en toute discrétion, c’est également un nouveau PDG qui fait son arrivée aux manettes en remplacement du Dr Larry Hansen, celui qui est à l’origine du partenariat avec Sony pour lancer une gamme Hasselblad Lunar qui me laisse tout de même assez dubitatif. Pour rappel, Hasselblad a rhabillé le Sony NEX-7, ce compact hybride APS-C 24 mégapixels doté d’un viseur électronique de 2,36 mégapixels OLED, dans un appareil à la finition ultra luxe, au design plutôt stellaire et à un prix de vente juste stratosphérique.

PAS DE COMMENTAIRES

LAISSER UNE RÉPONSE